Concevoir un muret de jardin permet d’aménager son espace extérieur et de délimiter son espace. Découvrez dans cet article nos conseils de pose.

Les matériaux nécessaires

Pour créer vos murets d’agrément, il existe des kits prêts à poser en pierre reconstituée, déclinés dans une grande variété de couleurs et d’aspect (vieilli, lisse…). Faites votre choix et donnez un nouvel aspect à votre décoration extérieure !

MURET CLUNY ROSERAIE 2

Pose sur fondation : creuser une tranchée s’impose

La première étape consiste à tracer sur le sol la zone de la fondation en débordant de 30 cm de part et d’autre de l’emplacement prévu pour le muret. On creuse ensuite la tranchée dans la zone délimitée. La largeur de la tranchée sera donc d’au moins 60 cm. Afin que la sous-couche de fondation soit hors gel, la tranchée devra être d’une profondeur de 30 cm minimum. Ensuite, on la remplit d’un béton plastique dosé à 16 % de ciment du poids total. A la fin de cette étape, la fondation devra être nivelée, à l’aide d’une règle et d’un niveau.

La pose des blocs proprement dite ne devra s’effectuer qu’après avoir laissé le ciment prendre au minimum pendant 24 h. Durant ce laps de temps, on aura pris soin de protéger la fondation de la pluie.

MULTIBLOC VIEILLI

Pose sur dallage : une technique plus rapide

Dans cette configuration, il est important de s’assurer que le dallage est scellé sur une dalle béton ou sur une fondation saine. Si c’est le cas, il ne reste plus qu’à délimiter au sol la zone de pose des blocs. Afin de favoriser l’accroche des blocs, on veillera à balayer et nettoyer soigneusement la zone de pose des blocs.

Le conseil du paysagiste:

« Attention à la stabilité de l’ouvrage : posez de préférence les blocs à plat pour disposer d’une assise large, n’excédez pas  une hauteur d’1 mètre pour vos murets, et à partir de 50 cm de hauteur, prévoyez un coffrage pour retenue de terre ! »

PRESENTATION DE LA COLLECTION PRODUITS MARLUX 2013 , ATELIER BASFROI, PARIS