L’arrosage à la main

Qu’il soit à l’arrosoir, ou au tuyau d’arrosage, cet arrosage ne présente que peu d’avantages : il est contraignant, peu économique, puisqu’il est difficile de doser l’eau que vous utilisez, et il prend énormément de temps si votre jardin est grand. Il est plutôt conseillé pour les plantes en pot, à l’intérieur de la maison ou sur les bords de fenêtres.

Du Bois detail 5L’arrosage par aspersion

Il permet un arrosage très régulier, qui vous permet d’éviter une fatigue inutile puisque contrairement à l’arrosage à la main, vous n’avez pas besoin de porter un arrosoir ou des seaux. Vous pouvez opter pour un arroseur oscillant, un arroseur rotatif, ou  bien des tuyères, ou un système de micro aspersion, qui vous permet un arrosage efficace, très économe en eau.

L’arrosage par micro-irrigation

Ce type d’arrosage est aussi appelé arrosage au goutte-à-goutte, et il permet d’apporter aux plantes de l’eau de manière lente, régulière, et précise. Cette eau est conduite directement vers les racines des plantes, ce qui permet d’éviter de mouiller les feuilles, et donc de voir les plantes tomber malade ou attraper des maladies.

L’irrigation

L’irrigation est un système réservé aux professionnels de l’agriculture, qui s’en servent pour arroser de manière très régulière (et économe) des champs particulièrement grands.

L’arrosage, combien ça coûte ?

Chaque système a son propre prix, qui peut varier suivant la marque et les enseignes. Les prix qui suivent sont indicatifs, et ne servent qu’à donner une idée approximative du budget nécessaire.

  • Arrosoir : à partir de 5€, le prix variant en fonction de la contenance.
  • Tuyau d’arrosage et pistolet adapté : entre 80 et 100€ pour les premiers prix
  • Système de goutte à goutte : comptez au minimum 75€
  • Tuyau poreux : autour de 15€.

Bien sûr, les systèmes plus élaborés, sont plus onéreux, mais ils peuvent revenir moins cher sur le long terme en vous permettant de limiter la consommation d’eau.

SS_70108351