PILIER PIERLISSE JAUNE

Étape 1 – creuser et remplir les fondations

Pour assurer la stabilité du pilier, il est nécessaire de créer d’abord une fondation. On creusera un trou de 40 x 40 cm et de 40 cm de profondeur pour un pilier de 300 mm. Pour un pilier de 400 mm, le trou devra être d’une dimension de 50 x 50 cm, avec 50 cm de profondeur. Un poteau de chaînage vertical de la hauteur du pilier est alors positionné au milieu du trou, puis le trou est rempli de béton, qu’on met à niveau à l’aide d’une règle ou d’une truelle. Il faut ensuite laisser sécher le béton au moins 72 heures.

Étape 2 – poser et sceller les éléments des piliers

On pose le premier élément de pilier sur un lit de mortier de 2 à 3 cm. Pour ne pas menacer la stabilité de l’ensemble, il est primordial de s’assurer qu’il est parfaitement à niveau, à l’aide

PILIER PIERLISSE JAUNE CLAIR

d’une règle à niveau. On empile ensuite les monoblocs suivants, en les joignant à chaque fois avec un joint de ciment-colle de façon à étanchéifier le pilier. Les joints sont à poser sur le pourtour intérieur du pilier et leur épaisseur ne doit pas excéder 3 mm. On veillera aussi à ce que les joints soient d’épaisseur égale aux joints apparents verticaux des éléments. On enduira également d’une barbotine de ciment la face intérieure des éléments, afin d’assurer ultérieurement une parfaite liaison entre les éléments et le béton dont on va les remplir.

Étape 3 – remplir les piliers avec du béton

Après avoir vérifié l’aplomb du pilier, on remplira de béton 4 éléments au maximum. Ceci afin de permettre au béton de durcir et d’éviter une trop grande pression hydraulique sur les éléments inférieurs. Une autre solution, un peu plus longue, est de remplir chaque élément une fois que celui-ci est posé, ce qui permet d’effectuer un remplissage graduel. Dans tous les cas, la composition du béton de remplissage s’effectue selon les proportions suivantes : 30 litres de gravier, 15 litres de sable, 7 kg de ciment et 4 litres d’eau.

Étape 4 – Couronner les piliers pour la finition

Pour réaliser la finition, on arase le haut du pilier avec une règle. Une fois que le béton est dur, on pose alors le couronnement sur un lit d’environ 1,5 cm à 2 cm de mortier. Cette hauteur doit être équivalente à la hauteur des joints horizontaux des éléments de pilier.

Étape 5 – Sceller les gonds

Avant de procéder au scellage des gonds, on attend une semaine pour laisser au béton le temps de sécher. On peut ensuite poser les vis de fixation des gonds de portail. Pour assurer une parfaite tenue au cœur du béton de remplissage, celles-ci doivent être suffisamment longues : 150 mm au minimum.

Le conseil du paysagiste:

« Vous pouvez utiliser les piliers de jardin pour encadrer un portail… mais aussi pour créer une petite construction sur votre terrain, par exemple un abri de jardin ! »